La reconnaissance par la plante de certaines bactéries de la rhizosphère peut conduire à une réaction d’immunisation lui permettant de mieux se défendre vis-à-vis d’une attaque ultérieure par un organisme pathogène. Utilisé en combinaison avec d’autres approches phytosanitaires, ce phénomène d’induction de résistance systémique (ISR) par les rhizobactéries est considéré comme une stratégie prometteuse dans la lutte biologique contre les maladies

Source : La vie du sol soigne les plantes – Agro Perspectives – Agronomie – Diffusion des techniques innovantes en agriculture

Conférence de [Marc-André Selosse] sur le lien entre les champignons du sol et l’immunité des plantes à certains maladies : passage sur les plantes et les mycorhizes