L’association Terre de Picardie s’est réunie à Lasalle Beauvais pour l’assemblée générale. L’occasion pour faire le point sur les projets et les réussites.Assemblée générale Terre de Picardie

Avec 42 adhérents, l’association porte 7 projets dont le projet historique certification ISO 14001 fête ses 13 ans.

I’SEAU : Démarche collective d’amélioration de la qualité de l’eau en travaillant sur les intercultures, les apports azotés, le suivi des nitrates dans l’eau du sol.

GIEE Sol : Groupe d’agriculteurs qui teste différentes pratiques pour identifier des leviers pour améliorer la structure des sols.

Sols verts : Expérimentation sur les modalités de mise en oeuvre et l’impact de l’agriculture de conservation en système légumier

Apple : Apprendre à réduire les Produits Phytosanitaires dans Les vergers grâce à l’élevage ovin

RSE : Groupe d’entreprises en démarche ISO 26 000 avec PERI-G

En 2018, 4 axes seront travaillés en plus des projets existantes :

  1. Amélioration de la fertilité des sols : dans la suite du GIEE sur le tassement des sols ce groupe s’intéressera à tester des techniques pour améliorer la vie des sols
  2. Réduction de l’usage des produits phytosanitaires : en lien avec les agences de l’eau, l’expérimentation de pratiques ou de matériel
  3. Diversification et valeur ajoutée : Comment augmenter la valeur ajoutée sur l’exploitation pour les productions existantes &
    Imaginer d’autres productions ou services pour être moins dépendant des variations des cours ?
  4. Quelles agricultures pour demain : Comprendre le changement de contexte agricole, Mesurer les enjeux, les nouveaux modes de consommation et visiter des exploitations dans d’autres systèmes

Le début d’après-midi a permis de faire la visite de l’Agrilab

Pascal Chantepie y a présenté des projets de l’exploitation agricole :

  1. SCA0PEST qui teste un système de culture sans phytosanitaires mais sans s’interdire les engrais chimiques
  2. Un essai SD vs TCS sur 3 systèmes de cultures : Alimentaire, Polyculture élevage et Biomasse
  3. Et un dernier essai sur la remobilisation du phosphore à partir de pratiques agronomiques (couverts entre autres)

La suite de la visite a concerné l’Agrilab en lui-même : Agrilab

Ce lieu tout neuf sera d’ici deux mois ouvert à tous : agriculteurs, innovateurs, étudiants, enseignants, chercheurs, entrepreneurs, industriels, etc. C’est une pépinière de projet dédié à l’innovation ouverte dite « 2.0 », cet espace promouvra la culture du savoir libre (Open Source & Open Hardware Initiatives). Il s’inscrira ainsi dans la mouvance mondiale d’échanges de savoirs libres pour une agriculture plus durable.

Agrilab groupe

Mehdi Jaber et Bernard Defranssu ont mené la visite et ont répondu aux questions. Moyennant un abonnement annuel, le lieu et les machines seront accessibles pour construire un projet ou réparer du matériel. Le lieu permet aussi d’accéder à des compétences, des catalogues de composants ou des plans issus d’autres communautés de fablab.

Quelques exemples de réalisations  :

A. iPatate – Capteurs pour le contrôle des stocks de pommes de terres – Isabelle Verstaen, Agricultrice dans la province de Flandres maritime, grandes cultures de pommes de terre
B. SiloTeam – Capteurs pour le calcul de la quantité d’aliment dans les silos de stockage d’aliments volaille – Jean-Michel Regnier (UNEAL), agriculteur dans le département de la Somme, polyculture, élevage viande et atelier volaille
C.VegData – Capteurs pour la prévention de pourriture des salades Maïté Sannier, agricultrice dans le département de la Somme, polyculture, élevage lait et viande, atelier maraichage
D.Decisio – Capteurs pour le suivi de l’humidité du sol avec un double objectif : mieux gérer le semis du lin ; suivre l’arrêt de la végétation en pomme de terre afin d’améliorer la période d’échantillonnage de la matière sèche.

source : http://agrilab.unilasalle.fr/projets/news/2