Six ans après la réunion des ministres de l’agriculture du G20 ayant initié la démarche, où en est-on de l’amélioration de la transparence des marchés mondiaux ? Deux réseaux d’information, Amis et Med-Amin (Mediterranean agricultural market information network) se mettent progressivement en place.

Med-Amin publie des rapports semestriels sur l’avancée des semis et des récoltes dans les pays du pourtour méditerranéen.Med-Amin publie des rapports semestriels sur l’avancée des semis et des récoltes dans les pays du pourtour méditerranéen. (©Terre-net Média)

Lancé en 2011 par la réunion des ministres de l’agriculture du G20, suite à la flambée des prix de certaines matières premières agricoles en 2007-2008 et aux émeutes de la faim, le réseau Amis (Agricultural market information system) regroupe les 20 états membres de cette organisation et 7 pays supplémentaires pour englober les principaux producteurs et importateurs mondiaux de céréales et oléagineux.

Chargé de collecter de l’information fiable sur les marchés des céréales et oléagineux, Amis constitue aussi une instance de dialogue et de coordination des responsables gouvernementaux en période de forte volatilité sur les marché agricoles. Amis a constitué au fil du temps deux bases de données. La première permet d’établir des bilans mondiaux pour les matières premières alimentaires stratégiques (blé, maïs, riz, soja), la deuxième rassemble des informations sur les politiques pouvant influer sur le marché de ces différentes productions. Ces données sont accessibles sur le site internet d’Amis et sont valorisées au travers du rapport mensuel Market Monitor Amis.

 En savoir plus : Le site web du réseau Amis

Quant à Med-Amin, il s’agit d’un réseau d’informations des marchés agricoles méditerranéens (Albanie, Algérie, Égypte, Espagne, France, Grèce, Italie, Liban, Malte, Maroc, Portugal, Tunisie, Turquie). Créé en 2014 sur le modèle d’Amis, il est coordonné par le CIHEAM (Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes), avec la participation de laFAO (Food and agriculture organization) et de la Commission européenne.

Il vise à favoriser la coopération et le partage d’expériences entre les systèmes d’information nationaux sur les marchés agricoles, notamment dans le domaine des céréales (blé tendre, blé dur, orge et maïs), produits stratégiques pour la sécurité alimentaire des pays méditerranéens. Med-Amin publie désormais des rapports semestriels sur l’avancée des semis et des récoltes dans les pays du pourtour méditerranéen ainsi que des newsletters bimestrielles, disponibles sur son site internet.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr

Source : Amis et Med-Amin, deux initiatives pour des marchés agricoles transparents