VERS UN OUTIL PORTATIF POUR CARACTÉRISER SES SOLS

Pour cartographier l’état du sol d’une parcelle et moduler les intrants en conséquence, ARVALIS – Institut du végétal développe un outil transportable au champ pour une analyse fiable et rapide. Il s’appuie sur la technologie de la spectrométrie proche infrarouge. Explications avec Séverine Maudemain, spécialiste en analyses infrarouges de l’institut.

.

Le besoin d’un outil de mesure de la composition des sols agricoles directement au champ est apparu avec le durcissement des réglementations à caractère environnemental, l’augmentation du coût des intrants et le prix d’une analyse de terre classique. Aujourd’hui, la spectroscopie proche infrarouge (SPIR) permettrait de caractériser une parcelle, de la cartographier, de contrôler sa variabilité ou d’optimiser les apports d’engrais directement en sortie du champ.

Cette technologie offre plusieurs avantages : elle est non destructive, ne requiert aucun traitement chimique, donne un résultat quasi instantané et reste facile à utiliser.

La SPIR est déjà largement utilisée pour caractériser les grains et étudiée pour les feuilles des plantes, les excrétas, le fumier, l’ensilage… Mais sur une matrice plus complexe comme le sol, le challenge est de taille !

Les travaux conduits par ARVALIS portent sur le développement de calibrations robustes applicables au champ, à tout échantillon, c’est-à-dire quelle que soit son origine géographique en France.

Source : Vers une analyse de sol instantanée grâce à la technologie infrarouge