Greenpeace sort pour la 4 année son classement des grandes enseignes pour la réduction des phytosanitaires.

Pour son classement, Greenpeace privilégie les enseignes qui poussent les producteurs à changer leurs pratiques plutôt que ceux qui prônent la mise en place de la certification HVE Niv 3 ou du zéro résidu.

L’ONG continue de dénoncer la pression constante des GMS sur les fournisseurs plutôt que la valorisation des prix pour récompenser des efforts engagés.

Le dossier de presse complet

https://greenpeace.fr/course-zeropesticide/

3 critères sont utilisés

  • Les efforts pour éliminer en priorité les pesticides les plus dangereux de leur production de fruits et légumes.
  • Le soutien aux agriculteurs-rices qui s’engagent à produire sans pesticides.
  • La transparence vis-à-vis des consommateurs-rices sur le recours aux pesticides dans la production de fruits et légumes commercialisés et sur le soutien aux agriculteurs-rices

Le classement GREENPEACE : 

  1.  Carrefour et Monoprix adoptent une approche agroécologique tournée vers l’amélioration des pratiques agricoles de leurs agriculteurs et agricultrices.
  2. Intermarché vise lui à engager une bonne partie de ses volumes vers la certification “Haute Valeur Environnementale” (HVE) du Ministère de l’Agriculture dont le niveau d’exigences assure une baisse importante de l’usage des pesticides.
  3. E. Leclerc et Système U, D’un côté, elles s’engagent dans des démarches visant une réduction réelle des pesticides, que ce soit à travers la certification “Haute Valeur Environnementale” (HVE) pour E. Leclerc, ou à travers un important travail d’identification et de caractérisation des molécules les plus dangereuses pour la santé humaine et l’environnement (Système U). Mais de l’autre, soit elles se tournent également sur des objectifs de “Zéro résidu de pesticides” (Système U), soit elles n’excluent pas de s’engager prochainement dans la voie de la suppression des résidus de pesticides (E. Leclerc).
  4. Auchan et Casino se tournent vers une démarche appelée « Zéro résidu de pesticide »

Zéro Résidu de pesticides

Différentes ONG dont Greenpeace dénoncent la démarche Zéro résidu de pesticides qui ne « garantit pas une réelle baisse de l’usage des pesticides par les agriculteurs et agricultrices ». Cette démarche travaille sur le résultat et non les moyens sans s’affranchir à l’image du bio de l’usage des produits et des engrais de synthèse.

Le site de présentation du cahier des charges privé zéro résidu : http://www.nouveaux-champs.fr/cahier-des-charges/ la transparence de la démarche et l’approche commercial ont été dénoncé par le site Reporterre 

 

Catégories : DiversificationPolitique agricole